Son cœur…

Si la poésie ne vous aide pas à vivre, faites autre chose. Je la tiens pour essentielle à l’homme autant que les battements de son cœur.

Pierre Seghers - crédit photo Robert Doisneau

In « Le temps des merveilles » – 1978

Pierre Seghers (Paris, 1906 – 1987)

Si l’on me parle d’un homme du XXème siècle qui a profondément aimé la poésie au point de lui consacrer sa vie, qui l’a servie avec un dévouement total, et qui s’en est servie, aux temps sombres de la France, comme une arme habile et souple de résistance à l’ennemi, je sais, assurément, qu’on me parle de Pierre Seghers.

Plaque commémorative au 228 Bd raspail à Paris
Plaque commémorative – 228 Boulevard Raspail à Paris

Poète engagé, parolier, « éditeur des poètes du monde entier », il aura nourri sa passion pour les poètes et la poésie en fortifiant sans cesse sa généreuse ambition de mettre leurs recueils entre les mains du plus grand nombre, et leurs poésies dans tous les cœurs de ces apprentis découvreurs.

s nous les poésies de dizaines et dizaines de femmes et d’hommes qu’aujourd’hui nous pensons connaître depuis toujours comme Pessoa ou Tennessee Williams, ou encore Machado, Anna Akhmatova, et tant d’autres qui se donnent allègrement rendez-vous sur nos tables de chevet… Parce qu’un jour, un vers, qu’ils ou elles ont écrit avec leurs larmes ou leur sang, d’une main parfois rongée par les chaînes, est venu saisir notre âme par « ce lien déraisonnable qui lie la poésie aux mots, à la musique et aux parfums ».  Parce que dans chaque vers, la vie, passionnément.

Combien de fois nous arrive-t-il, lorsque nous découvrons ou re-découvrons un poète, de chez nous ou d’ailleurs, dans notre langue ou dans la sienne, de penser que ce bonheur de l’instant nous le devons peut-être à Pierre Seghers ?… Lui qui disait que « tout poète est un Magellan qui souhaite ouvrir aux autres comme à lui-même de vastes et d’étranges domaines… » n’aura-t-il pas été lui-même le Magellan des Magellans ?

Quel dommage que sa propre poésie ne fréquente plus les étagères de nos librairies ! Parfois, un bouquiniste… Il serait bien prétentieux d’imaginer que ce modeste billet puisse inciter quelque éditeur à sa réédition, mais il n’est jamais, après tout, interdit de rêver.

Bruno Doucey, qui a longtemps été directeur des Éditions Seghers, inscrit encore parfois l’auteur au catalogue de sa propre maison d’éditions, ainsi en 2011 avec ce recueil intitulé : « Comme une main qui se referme ».

Il le lit également, avec une évidente délectation ; alors nous ne nous priverons pas du plaisir de découvrir, par sa voix, le bel extrait de ce dernier ouvrage :

Publié par

Lelius

La musique et la poésie : des voies vers les êtres... Un chemin vers soi !

2 réflexions au sujet de “Son cœur…”

  1. Merci Lelius,
    les formats presque carrés consacrés aux poètes et à certains chanteurs meublent ma mémoire et doivent traîner encore quelque part chez moi.
    Je lui dois beaucoup.
    « en fortifiant sans cesse sa généreuse ambition de mettre leurs recueils entre les mains du plus grand nombre, et leurs poésies dans tous les cœurs de ces apprentis découvreurs »
    Je suis une de ces cibles-là. Des assoiffés sans accès automatique à cette connaissance.

    J'aime

    1. Je ne suis pas sûr qu’il y ait un « accès automatique à la connaissance ». Tout, me semble-t-il, est affaire de circonstances, de moments, de rencontres. De sensibilité aussi, bien sûr, mais je suppose qu’elle se développe chez chacun de nous, comme tous nos autres sens, au fur et à mesure des sollicitations extérieures auxquelles nous accordons ou pas un droit d’accès à notre cœur.
      Je crois à la puissance pédagogique et créatrice de l’émotion. Je crois au désir qui stimule la volonté.
      Merci d’avoir partagé ce modeste hommage à Pierre Seghers.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.