‘La maison sous les arbres’

– Pour les images du générique du film de René Clément…

– Pour Faye Dunaway qui m’a tant fait rêver…

– Pour la musique romantique de Gilbert Bécaud…

– Pour caresser un vieux souvenir… ou deux…

… Et pour Gilbert Bécaud que l’on oublie trop !

La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une
Comme des brindilles
Sur un nid d’oiseaux,
Des diamants qui brillent
Sur de l’eau.
.
La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une
Comme des brindilles
Pour te faire un nid.
Ce sera ton nid,
Ton abri.
.
La maison sous les arbres
N’aura que des fenêtres
Et un toit peut-être
Où les hirondelles
Et leurs hirondeaux
Rangeront leurs ailes
En duo.
.
Reviens, je l’ai faite pour toi
De mes mains.
Elle a besoin de toi,
Tu vois bien !
Elle est sans raison
Et n’a pas de nom
Sans toi.
.
La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une.
Mais pour l’habiter,
C’est bien entendu,
Tu devras marcher
Les pieds nus,
Les pieds nus.
.
Paroles: Pierre Delanoë. Musique: Gilbert Bécaud – 1971