Mais vieillir… ! – 13 – Peut-être ?

Y así pasan los días
Y yo desesperando
Y tu, tu contestando
Quizás, quizás, quizás

Et passent les jours
Et je me désespère
Et toi tu me dis
Peut-être, peut-être, peut-être

Dialogue de vieux couple, peut-être !
Mais pourtant, cet inoubliable boléro qui depuis 1947 a traversé le temps à travers mille interprétations sans prendre une ride, est né d’un compositeur cubain d’une quarantaine d’années, Osvaldo Farrés inspiré par une jeune femme d’à peine plus de vingt ans, Mary Tarrero-Serrano, épouse de celui qui n’allait pas tarder à devenir le 11ème Président de Cuba, Carlos Prío Socarrás.

Pour la petite histoire, Osvaldo Farrés, compositeur aux nombreux succès internationaux, ne savait, dit-on, ni lire, ni écrire la musique.

Quant à sa relation avec la Première Dame… Quizas, quizas, quizas ?

Ibrahim Ferrer (1927-2005) & Omara Portuondo (91 ans)
deux légendes de la musique cubaine accompagnées au piano par
Roberto Fonseca

Siempre que te pregunto
Que cómo, cuándo y dónde
Tu siempre me respondes
Quizás, quizás, quizás
.
Y así pasan los días
Y yo desesperando
Y tu, tu contestando
Quizás, quizás, quizás
.
Estas perdiendo el tiempo
Pensando, pensando
Por lo que mas tu quieras
Hasta cuándo, hasta cuándo
.
Y así pasan los días
Y yo desesperando
Y tu, tu contestando
Quizás, quizás, quizás
.
Estas perdiendo el tiempo
Pensando, pensando
Por lo que mas tu quieras
Hasta cuándo, hasta cuándo
.
Estas perdiendo el tiempo
Pensando, pensando
Por lo que mas tu quieras
Hasta cuándo, hasta cuándo
.
Y así pasan los días
Y yo desesperando
Y tu, tu contestando
Quizás, quizás, quizás
.
— • —
.
Chaque fois que je te demande
Quoi, quand, comment et où
Tu me réponds toujours
Peut-être, peut-être, peut-être
.
Et ainsi passent les jours
Et je me désespère
Et toi, tu me réponds
Peut-être, peut-être, peut-être
.
Tu perds ton temps
A penser, à penser
Je te demande
Pour combien de temps encore
.
Et ainsi passent les jours
Et je me désespère
Et toi, tu me réponds
Peut-être, peut-être, peut-être
.

Publié par

Lelius

La musique et la poésie : des voies vers les êtres... Un chemin vers soi !

Une réflexion sur “Mais vieillir… ! – 13 – Peut-être ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.